Un autre voyage au Népal

     Combinant le Trek du Langtang (Parc national) et la Route de l’Héritage Tamang, en passant par les lacs sacrés de Gosainkund (pélerinage hindouiste et bouddiste) et enfin le Trek de l’Hélambu (en pays sherpa).

 

                                           Un voyage de 23 jours

 

Encore un voyage extraordinaire au Népal, à la découverte d’un pays et d’un peuple simplement … inoubliable. Alternative aux circuits du tour des Annapurna et du Camp de base de l’Everest (trops fréquentés), mais toutefois assez proche de la capitale pour ne pas perdre trop de temps en liaisons, avec des étapes et des variantes étudiées au plus près pour vous offrir le plus bel itinéraire, la meilleure adaptation à l’altitude, la plus grande richesse de paysages et de rencontres humaines, cet itinéraire sort des sentiers battus.

Les points forts

- Trek aux paysages variés, débutant dans le Népal profond du pays Tamang, proche du Tibet, avant de rejoindre la grandeur des sommets himalayens du Langtang (second parc national), se recueillir au bord des lacs sacrés de Shiva à Gosainkund (4380m) et partir à la découverte du monde sherpa de l’Hélambu,

à l’altitude des rizières (subtropical-900m).

- Trek de 17 jours, avec nuits en lodges, aux étapes relativement aisées, évitant le trop difficile Ganga La.

- Trek hors des sentiers battus, avec l’extension moins courue dans la Haute Vallée du Langtang, et le Tamang Heritage Trail, région ouverte au tourisme en 2004.

- un sirdar (assistant guide népalais) expérimenté, francophone,

assisté de son équipe d’assistants et de porteurs payés selon la All Nepal Federation of trade Union, et traités selon les préconisations du syndicat des porteurs.

- un accompagnateur en montagne, français, présent depuis Paris (jusqu’au retour).

- deux journées libres à Katmandu pour profiter de la vallée de Katmandu et de la culture newar.

- un hébergement de charme à Katmandu, dans un petit hôtel newar.

 

Un autre voyage au Népal dans une région peu fréquentée : le Tamang Heritage Trail, et la Haute Vallée du Langtang, enfin l’Helambu (pays sherpa), en passant par les lacs sacrés de Gosainkund.

Le choix de cet itinéraire permet de découvrir toute une variété de paysages himalayens, de la zone subtropicale chaude et humide avec ses forêts de rhododendrons et ses cultures en terrasse, vertigineuses, jusqu’aux sommets resplendissants de la chaîne du Langtang.

________________________________________________________________________________

Toutefois, un voyage au Népal ne séduit pas seulement par la beauté de ces paysages, mais aussi et surtout par la rencontre de ses habitants, de leur façon de vivre et de penser, de vivre leurs relations à la nature, leur spiritualité. Nous serons pendant ce trek de 17 jours, immergés dans la culture tibétaine et népalaise. La nouvelle route de l’Héritage Tamang, ouverte au tourisme en 2004 dans le cadre d’un projet d’éco-tourisme, nous permet de sortir des sentiers battus, découvrant un style de vie ancestral, une architecture, une culture réellement tibétaine. Les habitants sont en effet pour la plupart des tibétains arrivés de Kerung au Tibet, puis nationalisés népalais. Sur le chemin du pélerinage des lacs sacrés de Gosainkund, perchés à 4200m d’altitude, c’est le monde de l’hindouisme que nous rencontrons, et le synchrétisme des népalais dont les pratiques religieuses empruntent tour à tour à l’hindouisme et au bouddisme. Enfin, nous finissons par le monde sherpa de l’Hélambu et verrons de magnifiques villages, et de vieux monastères qui nous permettront d’aborder le bouddisme tibétain.

________________________________________________________________________________

Après une journée consacrée à la découverte de la ville newar de Katmandu, nous serons prêts à affronter un voyage à lui seul: le long trajet en bus pour rejoindre le Tamang Heritage Trail. La route est un monde à part et nous offre une multitude de scènes de rue, de paysages, d’impressions. Le trek débutera enfin dans le pays Tamang, hors des circuits habituels. A travers les forêts de bambous du parc national du Langtang, nous remonterons par une vallée glaciaire vers le monde de l’altitude et pourrons faire l’ascension du Tsergo Ri (4985m) ou du Kyanjin Ri (4773m). Vues superbes sur le Ganesh Himal et le Langtang Lirung (7246m). Nous atteindrons le point haut du circuit, à 4600m, à Laurebina Pass, lors du 13ème jour de marche, au bord du lac de Gosainkund. La descente vers l’Helambu se poursuit au sein des forêts de rhododendrons. Cet itinéraire permet d’éviter le Ganga La, col réputé difficile à franchir, pour des gens comme nous qui ne sommes pas forcément des «himalayistes» chevronnés, et permet de prendre les grands dénivelés de l’Helambu dans le sens de ladescente !