Le MUSTANG: "Un royaume minéral à découvrir"

 

                                           Un voyage de 22 jours

 

«Royaume mythique des neiges et du vent, charnière entre Himalaya et Tibet, le Mustang ou «Pays de Lô» est un sanctuaire. Avoir le privilège d’y pénétrer, c’est accéder à un écrin d’une harmonie et d’une sérénité étonnantes où la grandeur de l’environnement minéral invite à l’élévation de l’esprit. Tout est vibrant au Mustang, les mélopées des moines, les drapeaux qui claquent au vent, les gongs qui résonnent, la lumière… Entrer dans ce royaume, c’est laisser derrière soi sa gangue de femme et d’homme occidental et se retrouver nu face à ce que la nature a de plus grand et de plus fort. Dans ce petit coin du monde, là-haut  près des étoiles et des cimes enneigées, il est un peuple heureux qui vit loin du matérialisme, en harmonie avec la nature, l’univers et ses semblables ...»
    

      Ce petit texte, emprunté à Françoise et François Lemarchand*, est la parfaite illustration de ce voyage extraordinaire à la découverte d’un pays et d’un peuple simplement … inoubliable.

 

Les points forts

- un «monastère à ciel ouvert» récemment ouvert au tourisme.

- un grand trek «facile» (altitude maxi 4200m) de 13 jours à travers

le Bas et le Haut Mustang, dont une  pleine journée à Lô Monthang.
-Balade à cheval la journée à Lô Manthang
- un guide culturel népalais francophone pendant le trek.
- un accompagnateur en montagne, français, présent depuis Paris (jusqu’au retour).
- 2 journées au calme à Kathmandu pour visiter cette ville impériale et ses alentours

Le Mustang (du tibétain «Monthang»  pour  «la plaine des espoirs», nom donné à la cité médiévale fondée par Ame Pal en 1350 : Lô Monthang) est un petit royaume qui a toujours entretenu des liens privilégiés avec le Tibet. Liens culturels, économiques et religieux.
Lieu de passage obligé entre l’Inde, le Népal et le Tibet, par la vallée de la Kalî Gandaki et l’absence de grands cols, le contrôle des caravanes de sel et de céréales a longtemps enrichi le royaume du Mustang, ancien pays de Lô. Auparavant intégré au grand Tibet, le Pays de Lô est devenu indépendant, puis s’est allié à ses voisins à la recherche de leur protection, le Laddak puis le Népal en 1802.

Enclavé, il s’est fermé aux étrangers après l’invasion du Tibet par la Chine et ne s’ouvre que peu à peu depuis 1992.

Cette destination rendue possible aujourd’hui, dans le cadre somptueux du grand Himalaya (Dhaulagiri et Annapurna) et du haut plateau tibétain, devra se faire avec d’extrêmes précautions car «la vraie richesse de ce pays réside dans le modèle d’harmonie spirituelle qu’il propose au reste du monde.»

Nous partons à pied sur le chemin de ces anciennes caravanes et de pélerinage, à la recherche de cette leçon de sagesse et d’équilibre.

Un trek de 12 jours, au départ de Jomosom
en remontant le Bas Mustang jusqu’à Lô Monthang, capitale du haut Mustang. Nous découvrirons la plupart de ces villages, véritables petites oasis arrachées au monde minéral, passant portes et chortens, murs de manis et monastères, caressés par les «chevaux du vent» (drapeaux à prière) flottant dans ces paysages sublimes, intercesseurs entre les aspirations spirituelles des hommes et les forces de l’univers.
Nuits sous tente deux places,ou en lodge, avec petit matelas mousse fourni. Cuisine népalaise et tibétaine, conçue avec créativité par nos cuisiniers et aides-cuisiniers népalais, toujours surprenante et appréciée.

... et un voyage au Népal
découverte de la vallée de Kathmandou et du lac de Pokhara

Nous profitons d’un atterrissage international à Katmandu et d’un vol intérieur Pokhara-Jomosom pour découvir le Népal newar (vallée de Katmandu) et nous profiterons également du très beau site naturel, accueillant la seconde ville du Népal, Pokhara, au bord de son lac.
Hébergement en hôtels de charme.
à Katmandu, le « International guest house »,

à Pokhara : le Lake View Resort, bien évidemment au bord du lac. http://www.pokharahotels.com/