SAM_0049
SAM_0049

press to zoom
P7240616
P7240616

press to zoom
_edited
_edited

press to zoom
SAM_0049
SAM_0049

press to zoom
1/26

En ISLANDE sur le rift"à la genèse du monde"       8 jours


En ISLANDE, SUR LE RIFT "À LA GENÈSE DU MONDE
                        Séjour de 8 jours prévu début ou fin juillet 2023 ...
Un circuit «originel»
A
ller en Islande c’est se confronter à ce que la planète a de plus sauvage et de plus « originel ». Vous êtes sur l’île aux volcans, un pays où se sont formés plus de 200 volcans et dont certains sont encore en activité. Tout droit sortie des océans, cette île est située sur la dorsale médio-Atlantique, qui sépare les plaques Eurasienne et Nord Américaine. Non contente d’être un « morceau » de dorsale émergée, elle est aussi le siège d’un « point chaud », comme Hawaï.
Une terre encore inachevée, enfantée presque sous nos yeux, par une «mère» puissante, notre Terremère !
Rassurez-vous je ne vais pas vous faire un traité de géologie appliquée, mais la découverte de cette terre émergée nous donnera envie d’aborder la genèse de notre monde ! J’aurai l’occasion de vous en reparler sur place. Ma qualité d’Accompagnateur-géologue au CBGA (Centre Briançonnais de Géologie Alpine) me permettra d’aborder avec aisance : Création d’un Océan et naissance d’une chaine de montagne, deux thématiques sur l’histoire de notre planète qui seront magnifiquement illustrée lors d’un séjour en Islande.


Les points forts
- Un trek hors des sentiers battus sur le rift volcanique, avec assistance bagagE
-Un guide connaissant bien l’Islande et sa géologie, pour les itinéraires et les conseils. Il prépare les repas avec l’aide du groupe et de moi-même
- Un accompagnateur en montagne présent depuis Paris (jusqu’au retour)
- Découverte de la géologie grâce à l’encadrement de deux accompagnateurs-géologues

              Au jour le jour
Jour 1 : Paris - Aéroport de Keflavík - Reykjavík Arrivée à l’aéroport international de Keflavík. Accueil et transfert à notre hébergement à Reykjavík, la capitale la plus septentrionale du monde. Distance route : 55 km. Nuit à Reykjavík. Dîner libre.

Jour 2 : Reykjavík - Landmannalaugar Court transfert, matinal, à la gare routière de BSI. Départ à 7h00 en bus régulier. Route pour Landmannalaugar par une vaste plaine en direction du volcan Hekla. Traversée de ces espaces de cendres et de laves noires, auxquels succèdent des paysages de toundra verdoyante puis de nouveaux déserts de lave et de sable. (200 km - 4h).
Puis départ pour la première étape de votre trek, autour du Landmannalaugar, où parmi les couleurs pastel du volcanisme acide, se dressent des pitons d’obsidienne aux formes tourmentées. Baignade dans une source d’ eau chaude coincée au pied d’une épaisse coulée de lave.
Trek : 5-6 heures - Dénivelée 500m Nuit au refuge de Landmannalaugar.

Jour 3 : Landmannalaugar - Landmannahellir Journée de randonnée entre Landmannalaugar et Landmannahellir, l‘un des sites les plus emblématiques d‘Islande. Selon les conditions météos l’approche pourra se faire à travers un vaste désert de sable et lave, celui de Dómadalshraun, pour déboucher sur une région de lacs. A moins de prendre un peu de hauteur par les rebords de la caldeira qui domine le Landmannalaugar, commencant par des paysages colorés de rhyolites. Peu à peu votre chemin s’approchera de ces lacs qui annoncent aussi les paysages verdoyants des pâturages du Landmannahellir, pour finir près de celui
de Loðmundarvatn flanqué de sa superbe montagne Loðmundur. Trek : 6 heures - Dénivelée : 450m Nuit dans la région de Landmannahellir

Jour 4 : Landmannahellir - Dalakofi Continuation du trek pour gagner de la hauteur. Cap sur Rauðufossar, cascade qui déboule le long d’un versant dans un cratère rougeoyant pour accéder à un plateau qui prolonge la montagne. Le plateau à franchir c’est Krákatindur, autre montagne à la forme bien particulière qui nous montre la marche à suivre à travers laves, cendres, sables, mousses. Le paysage est aride, pas une seule rivière dans les parages, et c’est rare en Islande, car l’eau n’est jamais loin même en plein désert. Arrivée en fin de journée à notre refuge, en bordure de la même caldeira longée la veille. Trek : 6 heures - Dénivelée : 450m Nuit au refuge de Dalakofi.

Jour 5 : Dalakofi - Hrafntinnusker - Alftavatn Cela fait déjà trois jours que vous tournez autour de la plus grande caldeira du pays, coiffée par le glacier Torfajökull. Elle est aussi la plus vaste zone géothermale de l’île. Traversée de cette immense caldeira, constellée de marmites de boue bouillonnantes, de jets de vapeur, de sources chaudes dans un univers aux formes et couleurs irréelles, entre coulée d’obsidienne comme à Hrafntinnusker, et ravines creusées par l’érosion, avant de descendre vers le «lac des cygnes», Álfatavatn. Trek : 6h30/7h - Dénivelée : 350m Nuit au refuge de Alftavatn.

Jour 6 : Alftavatn - Krokur - Hungurfit Krókur est notre prochaine étape. En islandais cela veut dire « crochet », et en effet, aujourd’hui nous allons en faire des crochets ! Si la ligne droite est le trajet le plus cours entre deux points, rien ne dit qu’elle propose le plus bel itinéraire ! Raison de plus pour aller vérifier cela par nous-même et mettre d’abord le cap au bout du lac Álftavatn, joliment installé entre deux chaînes parrallèles. De là il suffit de longer un cours d’eau, puis un autre, et la magnifique gorge de la Markarfljót, les pointes du glacier Tindfjallajökull en toile de fond. Par une vallée sortie de nulle part le périple continue vers ce qui ressemble à un cul-de-sac. Mais il suffit de longer un cours d’eau, trouver le passage jusqu’au suivant, pour déboucher sur un large cône de déjection sur lequel est étrangement bâti un refuge. L’itinéraire pourra aussi varier en fonction des conditions météos, longeant les gorges de la Markarfljót pour franchir le petit col de Faxaskarð. C’est cela qui est bien en Islande, les plans peuvent changer d’une minute à l’autre.
Trek : 6 heures - Dénivelée : 250m Nuit au refuge de Hungurfit.

Jour 7 : Hungurfit - Keldur - Reykjavik Il ne reste plus qu’à serrer nos lacets et c’est parti pour la dernière journée de trek, par un désert façonné par les différentes éruptions du volcan Hekla, considéré au Moyen-Age comme une des entrées de l’enfer. Le rift volcanique actif est là, sillonné par quelques rivières qui permettent à des mousses vert fluorescent de s’accrocher sur un support minéral instable. Nous contournons le glacier Tindfjallajökull pour terminer au pied d’un cratère, face à la montagne solitaire de Hafrafell.
En bus, nous regagnerons la capitale, par une vaste plaine, avant de franchir un plateau couvert de lave. Trek 6h de marche - dénivelée 200 m - distance route : 140km Nuit à Reykjavík.
Jour 8 : Reykjavik- Paris Transfert collectif au départ de notre hébergement vers l’aéroport international de Keflavik et départ pour la France.


 

Le tarif et la  Fiche technique sont prêts et "SUR DEMANDE"

Les dates seront , soit début ou fin juillet 2023, suivant les désirs du plus grand nombre

Galerie Photo